Blog

✨✨Hymne à La Vie... Renoncer à son idéal ride l'âme

✨✨Malgré ce que nous pouvons observer, ne pas abandonner, ne pas céder au découragement.

Les décisions, les comportements de ceux qui sont au pouvoir nous proposent une société, une Nation, un Monde empreints de négativité, de pessimisme, de pénurie, de morbidité, un monde nourri exclusivement de peurs… voulant faire de nous des êtres moribonds, affaiblis et bien obéissants. Dans nos quotidiens nous pouvons tous faire l’expérience de certaines forces ombrageuses qui tentent de nous impacter également dans qui nous sommes véritablement et pour nos desseins. Ne nous laissons pas embarquer par ces projections sombres et apprenons à nous protéger sans nous replier. Ces manœuvres sont là pour s’opposer à des changements certains et plus lumineux qui sont déjà en marche, pour s’opposer à un processus d’Ascension de l’Humanité qui est déjà en cours. Observons au delà des apparences, écoutons dans notre Grand Silence, gardons la Foi en nous et en la Vie, au Vivant. Ne laissons personne éteindre notre Flamme de Vie, notre étincelle divine et créatrice.

À mon sens Cette citation du Général Mac Arthur est un véritable hymne à la Vie qui illustre bien ce redressement, cette verticalité en nous à (re)trouver pour cocréer à plus de conscience et de dignité dans nos vies et pour notre Humanité ✨✨


✨« La jeunesse n’est pas une période de la vie, elle est un état d’esprit, un effet de la volonté, une qualité de l’imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l’aventure sur l’Amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme. Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille.

Il demande comme l’enfant insatiable : et après ? Il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la Vie. Vous êtes aussi jeune que votre Foi. Aussi vieux que votre doute. Aussi jeune que votre confiance en vous-même. Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif. Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini.

Si un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard ».✨

Général Mac Arthur



A la Une
Archive
Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon