CONSULTATIONS sur RDV

22 Résidence Les Capucines

Avenue Napoléon Bonaparte

84800 L'ISLE SUR LA SORGUE

Marie Marcel

Thérapies brèves / Hypnothérapie

Siret 49947625700039

Tél : 06 18 90 37 67

marie-laure.marcel@sfr.fr

  • facebook Marie Marcel Thérapeute
  • White Instagram Icon

© Kilycom-studio 2017

Blog

21/01/2020

Se laisser envelopper avec douceur par ce solstice d'hiver. La nuit la plus longue pour renaître à la lumière.

Un temps d'introspection, un retour sur soi.

Le temps du bilan sur l'année écoulée. Honorer toutes les difficultés qui ont été traversées, d'avoir su nous aventurer dans le noir complet d'une nuit noire de l'âme, ou dans un brouillard si épais nous faisant presque oublier la force qui nous habitait. Faire la paix avec ce que nous avons pu trouver dans cette obscurité, pour percevoir la lumière à nouveau.

Nous pouvons être heureux un moment et triste à un autre moment. Nos états d'être nuancés, séparés, sont là pour nous rendre plus entiers, plus vrais et nous aligner vers plus d'unité.

Permettons à ces états d'âme, ces états d'être, de nous transformer, de nous adoucir, de nous ouvrir à plus de vacuité pour l'amour qui vit en nous, le vibrer autour de nous.

01/12/2017

Nous rentrons dans le cœur de l’hiver. Pour certains d’entre nous, il peut nous saluer par son silence. Besoin de prendre soin de nous, d’accueillir la douceur, de s’y lover. Peut-être ressentez-vous comme moi ce besoin de silence, de laisser au loin le rythme effréné de l’extérieur, particulièrement en cette période de fêtes. Les jours sont plus courts, la lumière extérieure plus rare. Le brouillard nous enveloppe atténuant quelque peu nos perceptions.

Dans nos esprits aussi nous pouvons peut-être ressentir cette sorte de brouillard, cette confusion face à ce que nous vivons, ce que nous traversons. Nous essayons de comprendre mais nous ne comprenons rien.  Réflexe de sauvegarde de notre mental qui se sent insécure face à cette confusion. Et plus nous essayons de comprendre et plus nous nous enlisons n’est-ce pas ? Comment faire alors ?

Je crois que dans ces moments d’inconfort, arrive un temps où il est souhaitable d’accueillir nos incertitudes. Il n’y a rien d’autre à faire. Si c...

28/10/2017

 J’aimerais faire l’éloge de la vulnérabilité.

En effet, je fais le constat régulier lors de mes séances que la plupart des personnes pensent qu’être « vulnérable » est un signe de faiblesse. Par conséquent, ce sentiment  n’a de cesse d’être refoulé et que se passe-t-il alors ?. La personne adopte un masque, n’est plus présente à elle, à son ressenti, à ses émotions. Elle se renie dans ce qui se passe en elle, ce qui ne manque pas d’augmenter sa souffrance du moment.

Je crois que se sentir vulnérable n’est ni bon ni mauvais en soi. C’est être traversé par une expérience, certes pas spécialement légère et confortable. C’est être habité par une émotion, par l’énergie de la vie tout simplement. Ressentir c’est être vulnérable. Par conséquent chacune des émotions ou des sentiments que l’on vit, font de nous des êtres vulnérables.  

Si l’on croit que la vulnérabilité est signe de faiblesse, c’est alors croire que les sentiments sont une faiblesse.  Ce qui reviendrait à dire de façon...

08/10/2017

Ce post est en lien avec l'atelier-découverte autour du shiatsu et de l'hypnose qui a été mis en place le 6 octobre en partenariat avec Céline Leray-Fribault (praticienne en shiatsu). Il nous semblait pertinent de marier cet atelier avec le cycle de la nature du moment et la saison automnale correspond parfaitement à cette quête de havre de paix intérieur.

En effet, après un cycle d'énergie plein et fort que fut notre été avec ses longues périodes de canicule, l'automne lui, est associé à une "descente" qui va nous mener progressivement vers l'hiver, qui est le point le plus bas de notre énergie.

L'automne est la saison du retirement, du retour sur soi, dans son espace intérieur.  La saison automnale est source de transformation des énergies vers une sorte de "retraite", une mise au repos. Période propice également à une prise en charge de ce qui nous sert et nous permet donc d'avancer et puis, à l'image des arbres qui perdent leurs feuilles, c'est le temps pour lâcher ce qui n...

Please reload

À l'affiche

Confusion? Brouillard ?...laisser-aller...

01/12/2017

1/4
Please reload

Archives
Please reload

Me suivre
  • Face book Marie Marcel
  • Icône social Instagram